Dans cette dernière partie,  nous allons aborder les perspectives de l’esport. En effet comme nous avons pu le voir précédemment, le milieu s’organise et se développe à une vitesse impressionnante. Une question nous vient en-tête :

Mais alors quelles sont les perspectives de l’esport ?

Tout d’abord du côté financier il y a des évolutions vraiment impressionnantes. En 2 ans les salaires ont augmentés de 50% pour notamment les joueurs Counter-Strike.

Mais c’est surtout du côté organisation qu’il faut se tourner. En effet l’intérêt pour l’esport est grandissant et vous n’êtes pas sans savoir que le PSG ou bien même l’AS Monaco viennent de lancer leur propre équipe.

Cet engouement des clubs sportifs ne fait que relever les prix. En effet il n’y a pas des milliers de joueurs professionnels et donc ils sont très vite approchés par les nouveaux gros acteurs du marché.

D’un point de vue politique ou, du moins, légal, l’esport sera assimilé de plus en plus à un sport normal, notamment avec une fédération comme on peut le retrouver en Corée du Sud. Sans oublier que la France, notamment sous l’impulsion d’Axelle Lemaire, la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargée du Numérique et de l’Innovationvient, vient de lancer une fédération : France eSports. Cette fédération est déjà remise en cause notamment son bureaux composé par une majorité d’employés de Webedia.esport

Mais c’est surtout l’audience qui attire autant les investisseurs. On estime une évolution de 15% chaque année en terme de « consommateurs d’esport ».

Maintenant, on peut se poser quelques questions ?

  • Est-ce une bulle ? Et si oui, va t’elle éclater ?
  • La France va t’elle se démarquer et tirer son épingle du jeu ?
  • L’esport sera t’il corrompu?

Et oui, il reste encore de nombreuses interrogation dont nous n’avons pas les réponses. Une chose est sûre, l’esport attire et vous ne passerez pas à côter de ce phénomène.