En cette période d’Halloween quoi de mieux que de mettre en avant un jeu d’horreur !

Histoire

Steam et les jeux indé, c’est une belle histoire d’amour mais ça, vous le savez déjà.  Red Barrels est un studio indépendant Québécois qui s’est notamment démarqué grâce à son jeu Outlast. Fondé par trois amis, Philippe Morin, David Chateauneuf et Hugo Dallaire, ils ont notamment travaillé chez Ubisoft pour les développements d’Assassin’s Creed ou bien Prince of Persia. Lancé en juillet 2012, Red Barrels a déjà fait son trou et est attendu au tournant après avoir annoncé la prochaine sortie de Outlast 2.

GamePlay

BOUHOU ! Vous tremblez déjà non ? Il est vrai qu’il fait très peur. Dans ce jeu vous incarnez un reporter envoyez dans un centre psychiatrique abandonné, enfin qui semble abandonné… Vous devez y mener une enquête sur les disparitions inquiétantes dans ce lieu maudit.

Ce jeu a notamment reçu de bons retours durant l’E3 2013, que ce soit par les professionnels ou  les fans. Quand on voit les notes reçu notamment sur Metacritic 80/100 ou bien sur Joystiq qui accrédite un 4.5/5, on est forcément un peu curieux.

Si ce jeu est différent, c’est notamment grâce à son mode immersif impliquant :

  • l’utilisation d’une caméra infrarouge
  • l’augmentation du rythme cardiaque
  • la respiration qui se fait entendre
  • La musique assez stressante
  • Le nombre de portes et de coins à explorer

outlast

Mais c’est aussi niveau graphismes que se fait la différence. En effet les jeux de lumières sont très travaillés mais aussi le contraste entre les couleurs vives et le noir et blanc qui est très fort. Prenons un exemple au hasard : le sang (oui c’est totalement au hasard) très présent dans le jeu, il ressort de suite et, au travers de la caméra infrarouge, il recouvre les murs en noir… C’est assez perturbant.

Sortie

Le second opus sort en 2017 donc soyez sur vos gardes ! Mais c’est surtout le premier du nom qui nous intéresse et qui est déjà disponible depuis 2014.

Prix

20 € ça vaut à 4 kebabs avec frite et boisson. C’est très raisonnable d’autant plus que si vous finissez le jeu, félicitations vous êtes prêt pour n’importe quelle autre expérience vidéo-ludique !

Pour acheter le jeu, c’est ici

N’hésitez pas à faire votre journée « horreur » en se lancant un marathon Outlast + films sélectionnés par Baptiste, que vous trouverez ici .

Bon jeu !