Vous souhaitez passer quelques minutes de divertissement sur Culture Creators ? La rubrique « Top of the week » est faite pour vous ! Voici donc l’humeur électro de la semaine.

 

Evolution

La théorie de l’évolution permet d’expliquer la diversité des formes de vie rencontrées dans la nature, en partant du principe que chaque espèce vivante se transforme progressivement au cours des générations, tant sur un plan morphologique que génétique.

Justice érigé en symbole de l’évolution ? Woman, leur dernier album sorti ce vendredi 18 novembre, confirme en tous les cas le virage entrepris par le duo français. Terminées la brutalité de la Turbine, les basses assourdissantes, la bestialité pure qui constituaient le style Justice. N’espérez donc pas retrouver de Waters Of Nazareth, de Stress ou de Genesis au sein de cette nouvelle production.

Woman, c’est avant tout la mise à l’honneur des qualités de songwriting de Gaspard Augé et Xavier de Rosnay. Mélange de sensualité, douceur, suavité ou encore mélancolie, le résultat est…surprenant. Alors bien entendu, des titres comme Chorus ou Heavy Metal tendent à nous rappeler ce qui a fait le succès du duo, mais rien de tel que leurs précédents succès. L’intérêt de cet album, outre sa qualité indéniable, réside dans le fait qu’il illustre une évolution réfléchie et logique. Les protégés de Ed Banger n’ont en effet plus besoin de basses violentes et agressives pour accompagner leur songwriting. Celui-ci est excellent, ils le savent, et surtout l’assument désormais. Alors oui, beaucoup de fans de la première heure seront déçus mais aucune inquiétude quant à la pérennité de l’album. Rappelez-vous les critiques générales ayant accueilli Random Access Memories, également album come-back d’un autre duo français tout aussi mythique…

 

Institution

« L’artiste romantique doit se transcender. Il lui faut être plus qu’un créateur. Il lui faut être la conscience de la nation, un prophète, une institution sociale. » A. Wajda

Peut-on réellement s’attaquer à une institution de la musique électronique sans penser à ce que le résultat, quel que soit le travail effectué ou le talent possédé, soit aussi bon que l’original ? Les artistes du label Drumcode ont dû se pencher sur la problématique en s’attaquant à la légende Américaine Moby.

Certains s’y étaient déjà risqué avec plus ou moins de réussite. On pense notamment à Paul Kalkbrenner et son remix de Wait For Me. Cette fois-ci, place donc aux remixes d’Alan Fitzpatrick, Enrico Sangiuliano ou Tiger Stripes White Tail pour ne citer qu’eux. La véritable force de ces remixes réside dans le fait qu’il dénature parfois totalement le morceau original en ne lui empruntant qu’une voix ou un sample, ou au contraire donne un léger coup de jeune au titre de Moby. Plutôt agréable et très réussi et s’adressant donc aussi bien aux fans de la première heure de l’institution Américaine qu’aux amateurs d’électro en général.

 

808

Printemps 808 : Le roi des Danois Gotfrid envahit le pays des Obodrites, peuplade wende alliée de Charlemagne et établie par celui-ci dans le Holstein oriental. Gotfrid les soumet, emmène leur chef Drosuk, qui sera exécuté, et détruit leur port de Rerik.

Amateurs de musique électronique ou simples curieux ayant soif de découvertes, 808 le documentaire arrive bientôt. 808 pour parler de la TR-808, boîte à rythme et première machine entièrement programmable. Rien que pour ça, vous vous doutez bien de l’impact qu’elle a pu avoir sur l’industrie musicale en général et plus particulièrement sur la musique électronique.

Pour en parler, les réalisateurs ont fait appel à des poids lourds du milieu de la musique comme Fatboy Slim, Damon Albarn ou Phil Collins. Ce film méritera très probablement le détour dans le sens où la TR-808 nous a tous plus ou moins impacté quant à ce que nous écoutons à l’heure actuelle. A signaler également que la bande son sera dévoilée le 25 novembre et est selon les dires quasi parfaite. Le documentaire sortira quant à lui le 9 décembre (cool), en exclu via Apple Music (moins cool). Allez, on fera un effort pour le récupérer. Sur ce, bonne semaine sur Culture Creators !