Vous avez probablement remarqué, si vous nous suivez depuis un petit moment, que, chez Culture Creators, on adore les nouveaux talents. Hé oui, s’il y a bien quelque chose qu’on adore faire, c’est remuer le bouillon culturel français jusqu’à en sortir les meilleurs morceaux. Pas les plus gros ou les plus renommés, certes, mais les meilleurs. Ainsi, dans cette rubrique on a pu vous parler de jeunes réalisateurs tels que David SandbergHoudia Ponty ou le collectif Les Parasites. Or ces derniers on encore frappé, pour notre plus grand plaisir ! Le nom de leur méfait ? Lanceur d’Alerte !

Oui bon on sait, on a trois semaines de retard. On est même tellement à la ramasse qu’à l’heure où j’écris cet article, leur prochain court sera peut être déjà sorti. Oui mais bon, difficile de passer à côté de ce court-métrage tant il est bien produit et sensibilise son public aux excès du système et à la vulnérabilité de ceux qui souhaitent les mettre en exergue. Lanceur d’Alerte, c’est l’histoire de Léo et Manon, deux jeunes cambrioleurs qui découvrent un terrible secret en piratant un ordinateur.

Malgré des personnages un peu clichés qui peuvent énerver (le fils à papa snob, la cambrioleuse insupportable qui n’avoue rien, le voleur repenti qui devient l’incarnation du Robin des Bois 2.0, le tueur de sang froid,…) le court reste bien construi et bien rythmé. Les scènes d’action s’enchaînent sans occulter le propos du film sur la défense des lanceurs d’alerte. Mention spéciale à la musique, d’une grande qualité pour un court métrage à petit budget. Egalement gros big up à Guillaume Desjardins et Jeremy Bernard pour réalisation juste impeccable les gars.

Néanmoins le point le plus important est probablement que le film fait un écho direct à l’actualité. Le 8 novembre dernier, la loi Sapin sur la transparence, la lutte contre la corruption et la modernisation de la vie économique a été adoptée par le Parlement français. Pour autant la loi ne dissuaderait pas assez les fraudeurs en tout genres et surtout ne protégerait pas assez les lanceurs d’alerte. Un premier pas donc, une idée à creuser de toute urgence.