Certains d’entre vous apprécient sûrement la recherche de pépites sur toutes les plateformes possibles et imaginables. Mais avec quelles conséquences… Combien d’heures d’écoute, combien de titres passés au crible pour finalement n’en retenir que quelques-uns. Dans Discovery, on vous propose ainsi d’y voir un peu plus clair et de mettre en lumière les titres qui ont retenu notre attention sur la semaine. Attendez-vous à écouter du moderne comme de l’ancien, de la House comme de la Trap, du famous comme de l’inconnu ! Tel est l’objectif de cette rubrique.

Voici donc sans plus attendre les découvertes de la semaine :

 

Haul (feat. Mohna) – Christian Löffler

Sortie : 2016

Album/EP/Single : Mare

Style : Chill-out/Experimental

Commentaire : Après les duos FakearRae Morris sur Silver et MømeMerryn Jeann sur Aloha, c’est au tour du DJ Allemand Christian Löffler de s’allier à une légère et aérienne voix féminine, celle de Mohna. Et jamais deux sans trois, le résultat est très réussi, bien que relativement classique. Un fond sonore tout aussi volatile que la voix de la chanteuse de Hambourg, qui ne cesse de plâner en ne faisant que de brèves et « timides » apparitions. Haul s’inscrit ainsi dans la tendance du moment tout en ayant un petit plus par rapport à ce que l’on peut entendre : la German Touch. D’ailleurs, la mélodie n’aurait probablement pas été reniée par un artiste tel que David August. Croyez-moi, c’est un des plus beaux compliments que je puisse faire !

 

Send & Return – Pyramid

Sortie : 2016

Album/EP/Single : Send & Return

Style : House

Commentaire : Et encore un petit Frenchie qui nous propose des sons cools ! Pyramid, à la base, n’est pas DJ mais plutôt graphiste. Le moins que l’on puisse dire, c’est que sa formation initiale ne lui a pas porté préjudice. A la rédac’, on a connu le Lyonnais grâce à son titre Highway (si vous avez besoin d’une musique de teaser ou de vidéo introductive foncez) et c’est avec ce Send & Return qu’il nous a signalé son retour sur le devant de la scène. De la House next gen très travaillée, reposant sur un rythme dynamique à l’image de la discographie de l’artiste.

 

Jaguar – Mark Henning

Sortie : 2016

Album/EP/Single : Jaguar

Style : Techno

Commentaire : Mark Henning ou Steve Bug ? Steve Bug ou Mark Henning ? Ces deux là ont une approche de la musique extrêmement similaire. Le concept ? Des morceaux House à la sauce Techno ou la réciproque si vous préférez. L’ensemble de cet EP est une pure réussite comme l’ensemble des sons de Mark Henning. Si vous souhaitez découvrir un peu plus l’artiste on vous conseille vivement un morceau déjà évoqué sur Culture Creators, Pusher ainsi que le titre Yes Yes de cet EP qui est moins accessile mais sans nul doute plus original que Jaguar.

 

WTF (Etienne de Crécy Remix) – Etienne de Crécy

Sortie : 2016

Album/EP/Single : WTF (Etienne de Crécy Remix)

Style : Electro

Commentaire : Niveau électro, Etienne de Crécy possède un background qui lui offre une certaine notoriété dans l’industrie de la musique. Tout le monde ne peut pas se permettre de demander à toucher aux oeuvres du maestro. Bien entendu, on se souvient tous du mythique Funk remixé par les Bloody Beetroots mais à part ce titre… Alors Etienne de Crécy a décidé de prendre les choses en main en faisant appel à…lui-même. On n’est jamais mieux servi que par soit même après tout. Le dicton vous paraît has been ? Allez donc écouter ce qui suit !

 

Surrender – Sam Paganini

Sortie : 2016

Album/EP/Single : The Beat

Style : Techno

Commentaire : Avec Sam Paganini, la plongée dans l’oscurité, le gouffre, les enfers n’est jamais bien loin. Ce DJ Italien, comme nombre de ses compères d’ailleurs, pourrait être classé parmi les violents élégants. Les agressifs raffinés. Outre l’exceptionnel Rave, son naviguant entre les codes de la Techno classique et moderne est une véritale démonstration de force. Le morceau paraît entièrement calculé et ce afin de lui conférer un équilibre parfait. Bref, aujourd’hui on s’intéresse plutôt au dernier album de Sam Paganini et plus particulièrement Surrender. Là encore, cette Techno progressive est millimétrée. Bien que le titre soit peu novateur musicalement parlant, vous êtes assez inexplicalement happé jusqu’à la fin où apparaît alors le sentiment que ce morceau avait tout le potentiel pour aller encore plus loin…