Année 1998. Si je devais la résumer en une musique, voici ce que je répondrais :

Parce que oui, pour beaucoup, amateur ou non de football, 98 c’est avant tout une victoire en coupe du monde. La première et la seule jusqu’à maintenant pour la France. Et pourquoi ce moment restera historique ? Tout simplement parce que cette victoire n’est pas seulement exceptionnelle sportivement parlant, elle a été un véritable catalyseur pour l’unification d’un peuple sous une même bannière et ainsi préparer au mieux l’entrée dans un nouveau millénaire. Demandez au Président Chirac ou plus récemment au Président Hollande pour quelles raisons le sport en général et plus particulièrement le football est une machine au rayonnement puissant, intriguant et surtout unique en son genre. Bref, outre cette question passionnante, 1998 c’était aussi ça :

 

Janvier 1998.

Clinton. Non, pas question de revenir sur l’élection américaine, bien d’autres s’en sont chargés à notre place. Janvier 1998 marque le début de l’affaire Monica qui va marquer l’histoire de la fonction présidentielle au USA. Le président Bill Clinton, mari de d’Hillary, est tancé par la presse qui l’accuse d’avoir explicitement demandé à une stagiaire de la Maison Blanche, Monica Lewinsky de mentir sur leurs relations intimes. Ce tremblement de terre éclipse totalement la montée en puissance d’un petit DJ français qui marquera lui aussi l’histoire. D’une manière plus noble, plus classe, plus artistique. Thomas Bangalter, futur membre du duo Daft Punk avec Guy-Manuel de Homem-Christo, sort Trax On Da Rocks Vol. 2. Dans cet album, la présence d’un titre House ultra-novateur pour l’époque, Club Soda. L’avenir dira que Bill Clinton confirmera ses fautes, Thomas son talent…

 

Mai 1998.

Les années 90 sont aussi les années où la Trance a connu son apogée. Universal Nation de Push fait partie des hymnes du genre, hymnes ayant d’ailleurs plus ou moins bien vieillis. Effectivement, difficile de na pas penser au générique d’un film fantastique un peu kitch à l’écoute de ce morceau. La monnaie unique européenne, l’Euro de son petit nom, n’est quant à elle pas une invention fantastique. C’est en effet en ce mois de Mai que sera frappée la première pièce, en France, sous le regard bienveillant de Dominique Strauss-Kahn. Pour le pire et le meilleur…

 

Juin 1998.

35 heures de composition par semaine pour réaliser son album ? Nul ne sait si Theo Parrish s’est soumis à cette époque à ce tournant en France, à savoir le début de la mise en place des 35 heures, durée légale hebdomadaire du travail. Peu probable au vue de la qualité de l’album First Floor, pourtant relativement peu connu aujourd’hui. Theo Parrish fait partie de ces artistes ayant eu de nombreuses années d’avance. Une Deep House ultra qualitative et…moderne. Impossible donc d’affirmer qu’un morceau comme Heal Yourself And Move possède une ancienneté de 18 ans.

 

Juillet 1998.

Stade de France, Saint-Denis, Paris, France. Right Here.

21H, 12 juillet 1998. Right Now.

Un lieu et une date inoubliables. Barthez, Lizarazu, Desailly, Leboeuf, Thuram, Deschamps, Petit, Karembeu, Djorkaeff, Zidane, Guivarc’h, Jacquet et et…Fatboy Slim. 13 hommes profitent  de cet été 98 pour rentrer dans l’histoire. Pour les uns, ça passera par une fessée Du Brazil 3-0. Pour les autres, la composition d’un album absolument mythique répondant au nom de You’ve Come A Long Way, Baby aux morceaux restés gravés dans la mémoire des amateurs de musique électronique. Bien entendu, impossible de ne pas parler de Right Here Right Now, véritable bombe, qui même après une 1050è écoute, donne un 1050è coup de fouet. Cependant, ne pas résumer le DJ Britannique à ça, sa carrière étant impressionnante ! On vous conseille fortement ses Essential Mix sur la BBC 1…

 

Août 1998.

Mois difficile placé sous le signe de multiples tensions internationales. Les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie sont frappées par des attentats qui feront 224 victimes dont 12 Américains. Le commanditaire ? Al-Qaïda. Vous vous doutez de la suite, les USA répondront par le biais de multiples bombardements en Afghanistan. Pendant ce temps, un groupe Britannique, Massive Attack, va définitivement placer le Trip-Hop à son apogée. Mezzanine, album phare du genre fait l’unanimité et a l’effet d’une mini-bombe dans le monde musical. Teardrop, larme en français, résume bien le style empreint d’une certaine mélancolie, noirceur ou fatalité comme vous préférez et colle parfaitement à ce mois d’août 1998. Cependant, difficile de sélectionner un titre tant cet album est puissant musicalement parlant, et ce même pour les derniers réticents au genre.

 

Octobre 1998.

Bon pas grand chose à signaler en cette fin d’année. En France ? Tout le monde continue à chiller OKLM comme dirait le fameux poète Booba…la victoire en coupe du monde toujours en tête. En Allemagne, on commence à produire des Smart avec un partenariat avec la France. Cool nan ? En Angleterre, Pinochet, l’ancien dictateur Chilien est arrêté pour finalement voir toutes les poursuites à son encontre abandonnées quatre ans plus tard… Hummm la justice. Fin voilà et sinon il y a eu Hold On de Groove Chronicles. Et oui on ne pouvait pas boucler un En el año 1998 sans vous proposer un petit morceau de UK Garage !

 

Eso fue hace 18 años…