Je vous l’avais promi la semaine dernière, ce dimanche je vous propose une nouvelle petite web-série sortie des tréfonds obscures de ce beau pays qu’est la Suisse. A ma droite, Franck Michel, expert du paranormal brushingué. A ma gauche, Jason, courageux technicien de l’audiovisuel roman (les Romans c’est des Suisses qui parlent français, pas des livres). Ensemble, ils forment Hellvetia ! Générique !

Non ce n’est pas un groupe ringard venu des années 80 par une brèche dans l’espace temps. Hellvetia, c’est une petite série très bien produite, réalisée sur le modèle des faux documentaires sur les phénomènes paranormaux. Du coup, ça va me permettre de vous parler d’un petit concept ciné, très très répandu ces dernières années : le mockumentaire (ou documenteur). « Mais quel est donc ce drôle de pokémon ? », me demanderez-vous. Un mockumentaire, c’est, justement, une fiction produite sous la forme d’un faux documentaire. Cette forme de fiction se rencontre principalement dans deux genres bien distincts. D’abord, le cinéma d’horreur avec des œuvres comme Cannibal Holocaust (1980) ou le Projet Blair Witch (1999), mais également la comédie, avec notamment, en 1957 l’Arbre à Spaghetti, le tout premier documenteur audiovisuel, produit par la BBC pour le 1er avril.

Avec Hellvetia, on se situe pile à l’embranchement entre les deux genres de la comédie et de l’horreur. Le pitch : Franck Michel et son acolyte Jason partent à l’aventure pour résoudre des énigmes paranormales… et ça se finit souvent mal, pour notre plus grand plaisir bien sûr. Pendant six épisodes, vous allez suivre leur péripéties et, si tout comme moi vous n’en avez pas assez, vous pourrez toujours aller faire un tour sur leur vrai faux blog ici. En plus, demain c’est Halloween donc foncez la regarder, on est bien dans le thème !